Entrevista Manuel Pizarro Grupo Alvic

Interview de Manuel Pizarro Simancas, gérant du Groupe Alvic. Revue Cocina Integral

“Notre croissance annuelle sur le marché international tourne autour de 40%”

 Le Groupe Alvic est synonyme de solidité, qualité et innovation. Depuis sa fondation en 1972, cette entreprise s’est consacrée à la production de composants pour le mobilier de cuisine, salle de bains, bureau et maison. Elle a grandi de façon exponentielle grâce à un fort développement industriel, technologique et commercial. Actuellement, l’entreprise travaille dans plus de 60 pays dans le monde, avec un taux de croissance de 40%. Un succès qui en fait un des leaders indiscutables de son secteur. Nous avons parlé avec Manuel Pizarro Simancas, gérant du Groupe Alvic, de cette croissance professionnelle en époque de crise et de la différentiation de l’entreprise sur le marché, mais également de quelques nouveautés liées à l’entreprise dans le futur.

 

Comment avez-vous réussi à faire face à la crise du secteur du meuble ? Quelle a été la stratégie qui vous a permis, non seulement de ne pas être emporté par la crise mais également d’en sortir grandi ?

Le Groupe Alvic a également souffert de la crise qui a affecté le secteur du meuble et donc la fabrication de composants pour le mobilier, ce qui est notre activité principale.

Grâce à notre caractère innovateur nous avons développé des produits qui nous ont permis, après beaucoup d’efforts, de temps et d’investissement, de nous positionner sur les marchés internationaux afin de pouvoir palier la chute des ventes que nous avons connue sur le marché national.

“En Espagne il existe une forme d’orientation vers les marchés internationaux. Nous essayons d’exporter lorsque la demande interne chute, mais cela ne s’improvise pas”.

 Quels résultats avez-vous obtenus ces dernières années ?

Nous avons connu une croissance de 12% en termes généraux. Cependant, cette croissance a été bien supérieure sur les marchés de l’exportation, où nous avons connu des taux de croissance au-delà des 30%.

 Selon vous, qu’est-ce qui vous rend différents ?

Précédemment, j’ai fait référence à notre caractère innovateur. C’est cela qui nous rend différents sur le marché, en plus de notre engagement de qualité et d’amélioration permanente.

 A quelle problématique doit faire face le fabricant national ?

Le fabricant national a fait face à un marché interne dans lequel la consommation a baissée, durant les sept dernières années, d’environ 60%. De ce marché interne dépendait un grand pourcentage de ses ventes. Il a adapté son personnel et ses coûts de structure à la nouvelle situation et commencé à chercher des marchés alternatifs, mais cela ne s’improvise pas.

 Comment parvenez-vous à maintenir votre position sur le marché face à la concurrence internationale ?

La seule façon de se maintenir sur le marché c’est d’avoir un bon produit, d’être compétitif et en plus d’être efficace d’un point de vue commercial.

 En Espagne, l’exportation n’est pas notre force. Est-ce notre talon d’Achille?

Dans notre secteur, je dirais qu’effectivement c’est un de nos principaux problèmes. Il nous manque une orientation vers les marchés internationaux. Nous essayons d’exporter lorsque la demande interne chute, mais cela ne s’improvise pas, il faut une organisation avec une vocation d’exportation claire, un produit compétitif et de la persévérance.

Entrevista Manuel Pizarro Grupo Alvic

D’autre part, est-ce que l’exportation est vraiment la solution à tous nos problèmes?

Selon moi, avoir au moins 30 ou 40 % de vos ventes sur des marchés internationaux est une chose très positive puisque cela diversifie votre risque commercial et qu’en plus, en s’adaptant aux marchés, en règle générale plus exigeants, vous améliorez l’efficacité de votre organisation.

 Quelle est la présence globale actuelle du Groupe ?

Notre Groupe est présent dans plus de 60 pays. Naturellement dans différents états de développement commercial.

 Dans ce sens, quelle prévision de croissance avez-vous à court et moyen terme ?

Sur le marché international nous avons une croissance de 40% par an. Il sera difficile de conserver ce niveau de croissance mais nous envisageons d’être autour des 15 ou 20% dans les prochaines années.

 L’innovation a été un des facteurs clé dans le succès du Groupe Alvic. Quel rôle ont joué les nouvelles technologies au sein de l’entreprise ?

Technologie et innovation vont de pair. Notre Groupe destine 60% de ses bénéfices à l’acquisition de technologie, au développement de nouveaux produits, à l’amélioration des procédés industriels et à la formation de nos employés.

Entrevista Manuel Pizarro Grupo Alvic

 “L’innovation, notre engagement pour la qualité et l’amélioration permanente, sont les aspects qui nous différencient le plus sur le marché”.

Sur quelles nouveautés travaillez-vous ? Que va offrir le nouveau catalogue de ‘Luxe by Alvic’?

Nous sommes en train de développer de nouvelles finitions superficielles afin de compléter la gamme Luxe, que nous espérons pouvoir lancer sur le marché début 2015. De plus, nous travaillons également à de nouveaux designs avec des finitions sur mesure et nous espérons qu’elles seront disponibles à la fin du premier semestre de l’année qui vient.

 On dit que le futur appartient aux courageux, selon vous, quelles qualités doit avoir l’entreprise qui triomphera sur le marché dans les prochaines années ?

Avant toute chose, de la capacité d’innovation, mais elle devra également comprendre que l’environnement socio-économique dans lequel elle développera son activité sera complètement différent de celui que l’on connait aujourd’hui. Elle devra découvrir et profiter du talent des personnes de son organisation et devra utiliser les nouvelles technologies de l’information et de la communication, qui seront les clés pour une gestion efficace et proche des nouvelles attentes et exigences du marché.